UNE SEMAINE À NEW YORK – BUDGET, ORGANISATION

Ah New York ! Il y a neuf ans, j’y mettais les pieds pour la première fois. Je suis immédiatement tombée amoureuse de cette ville. A tel point que j’y suis retournée en 2016, puis cette année encore. Cette année qui marquait donc ma troisième fois dans la grosse pomme. Avec l’expérience, il devient plus facile de s’organiser et d’optimiser le voyage au maximum. Même si nous nous sommes faits plaisir, nous avons fait en sorte de trouver des plans intéressants nous permettant d’économiser le plus possible. Tout comme pour l’Islande, je vous ai rédigé un petit article pour vous aider à préparer votre futur voyage.

Avant de partir

Quand partir ?

New York est une ville qui se visite à toutes les saisons. Pour ma part, je n’y suis allée qu’au printemps ou en été. L’inconvénient de l’été, c’est que c’est une période très touristique et qu’il peut y faire très chaud. Mais c’est aussi plus agréable de pouvoir se promener sans verglas et sans manteau. Si vous voulez profiter des tarifs les plus bas, c’est entre février et mars qu’il faut vous y rendre. Mais attention au froid et à la neige.

Administratif

Pour vous rendre aux États-Unis, contrairement aux pays de l’union européenne, vous aurez besoin d’un passesport biométrique. Vous aurez aussi besoin d’un ESTA (Electronic System for Travel Authorization), soit l’autorisation d’entrer sur le territoire américain. L’ESTA coûte 14$ (soit environ 12€). Faites attention, lorsque vous faites la demande, de bien être sur le site officiel. Certains sites, très ressemblants, facturent parfois jusqu’à 60€ en servant uniquement d’intermédiaire.

Budget

Avant de partir, j’ai noté chacune des dépenses envisagées afin d’établir un budget à ne pas (trop) dépasser. New York est une ville qui coûte très chère et pleine de tentations. Il est donc important de savoir à l’avance ce que l’on souhaite faire. Nous avions estimé ce voyage (hôtels, loirsirs, restaurants) à environ 3000€ pour deux. Je pense que 1500€ par personne c’est un minimum si on ne veut pas repartir frustrés. Il faut s’avoir qu’aux États-Unis, les prix, que ce soit en magasins ou sur les menus de restaurants, sont affichés, la plupart du temps, hors taxes. Ajoutez donc 8.88% à toutes vos dépenses. Il faut également penser au pourboire (tip en anglais) allant de 15 à 20% du prix. La facture finira bien plus élevée qu’elle n’y paraît. On tips au restaurant, les taxis, les portiers/porteurs de valises etc. Je vous suggère de bien vous y prendre à l’avance pour pouvoir étaler vos dépenses. Le prix restera le même, mais vous profiterez beaucoup plus sur place en sachant que le plus gros a été payé.

Avion

Nous avons réservé notre billet d’avion en mars, soit plus de 5 mois avant notre départ. C’est avec Air France que nous avons décidé de partir. Les billets n’étaient pas trop chers pour la période souhaitée, moins de 400€ / personne. Vous pouvez évidemment trouver des billets encore moins chers mais la plupart du temps ne sont pas compris les repas, les boissons, les plaids et les écrans. Faites donc attention au moment de la réservation. Nous avons souhaité privilégier le confort (il y a quand même près de 8 heures de vol à l’aller) et la facilité de paiement.

Se déplacer

Depuis l’aéroport de New York, vous avez le choix pour rejoindre Manhattan :

En taxi : Il faut compter environ 45 minutes pour rejoindre Manhattan depuis JFK. Le taxi, quand on est fatigué est chargé, semble la solution la plus pratique. Mais pas la moins onéreuse. Un course vers Manhattan vous reviendra à 62$. Il faut ensuite laisser un tip de minimum 5$.

En métro : Pour rejoindre Manhattan en métro, il faut compter environ 1 heure. Bien que le trajet paraisse long, c’est un des moyens les moins onéreux. En effet, la metrocard ne coûte que 32$ pour des trajets illimités pour une durée de 7 jours. La carte s’active au moment de sa première utilisation. Prendre le métro depuis l’aéroport vous fera emprunter le AirTrain. Il faudra alors compter 5$ supplémentaires.

En bus : Vous pouvez également prendre le bus pour rejoindre le centre de Manhattan. Pour 17$ vous aurez un bus toutes les 30 minutes environ. Le bus vous déposera à Grand Central Station.

Dans New York même, vous pouvez aussi vous déplacer en vélo. Il y a plusieurs agences de location vous permettant de louer à la journée ou à la semaine. Vous pouvez aussi utiliser les vélos Citi Bike. Il y a des bornes un peu partout dans la ville. C’est 3$ par trajet + 3$ par demi heure. Ou 12$ la journée + 4$ par tranche de 15 minutes. Une caution de 101$ est à prévoir également pour la location à la journée. Calculez bien votre temps si vous ne voulez pas avoir une mauvaise suprise à la fin de la journée. Petite contrainte, il faut télécharger une application pour dévérouiller le vélo. Si vous louez votre vélo à la journée, je vous conseille donc plutôt de trouver une agence.

Où dormir ?

Il existe plusieurs alternatives pour le logement à New York. Ma préférée restant quand même l’hôtel. Tout dépend de ce que vous recherchez et de l’emplacement que vous souhaitez. L’avantage de l’hôtel : il n’y a rien à faire. On pose les valises et on part à la découverte de la ville. Ca reste quand même l’option la plus onéreuse. Pour un hôtel confortable et bien situé, il faut compter au minimum 100 à 150€ par nuit. Alors c’est un certain budget mais ça peut en valoir la peine. Pour ce premier voyage dans la grosse pomme en amoureux, nous avons voulu nous faire plaisir et prendre deux bons hôtels. Comme je vous le racontais dans mon city guide, nous avons passé 4 nuits au CitizenM Bowery et 2 nuits au Moxy Downtown. Tous les deux sont parfaitement situés. Si je devais en choisir un, ce serait le CitizenM. L’hôtel est moderne, propre, le rooftop est génial et les prix restent abordables au vue des services que propose l’hôtel.

L’autre alternative, Airbnb. C’est cette option que j’avais choisie lors de mon dernier voyage. La location d’appartement à pour avantage d’être parfois moins chère mais elle permet aussi, si vous en avez le courage et n’êtes pas tentés de tester toutes les bonnes adresses de New York, de faire des économies sur les frais de bouche. Vous pouvez en effet cuisiner tranquillement et ne pas payer une fortune au restaurant. Mais une fois encore, après avoir marché toute la journée, il est difficile de se motiver à faire les courses et se mettre aux fourneaux. De plus, les propriétaires new yorkais ne sont pas dans la légalité s’ils louent leur appartement moins de 30 jours s’ils ne s’y trouvent pas également. C’est donc un risque à prendre. L’annulation au dernier moment n’est pas improbable et vous seriez dans l’obligation de trouver un logement en urgence. Pas cool. Lisez donc bien les commentaires avant de valider votre paiement pour être sûrs que la personne a qui vous louez ne vous laisse pas tomber au dernier moment.

Profitez de 25€ offerts sur votre première réservation sur Airbnb.

Visites & loisirs

Visiter New York c’est surtout énormément marcher. C’est à mon sens la meilleure façon de découvrir cette ville. Je vous ai d’ailleurs rédigé un city guide afin de vous aider à organiser votre visite par quartier. Et j’avais publié un article l’année dernière vous permettant de visiter New York à petit prix. Il y a beaucoup de choses à voir dans New York gratuitement. Mais il y a aussi les incontournables visites payantes des musées et des lieux mythiques. Il existe plusieurs pass vous permettant de combiner les deux. Il y a d’abord le New York C3. Pour 80€, vous pourrez visiter trois lieux embématiques de la ville. Et la facture grimpe vite, donc ce n’est pas négligeable. Nous avions décidé de ne pas faire de musée cette fois-ci, donc nous n’avons pas pris ce pass, mais il peut vous faire faire de sacrées économies si vous comptez visiter Top of the Rock, l’Empire State Building, la Statue de la Liberté, le Met ou encore le Museum d’Histoire naturelle entre autres.

Il existe aussi le New York CityPASS un peu plus cher, 126€ par personne, qui vous permet d’accéder à six attractions. Pour vous donner une idée générale, l’entrée d’un musée coûte en moyenne 25$, l’entrée à l’Empire State coûte 38$, Top of the Rock 38$ (visite avant coucher du soleil sinon ajouter 10$ supplémentaire) et la Statue de la Liberté 17$. Ce qui fait déjà 118$ par personne ce à quoi vous ajouter la TVA. Réfléchissez donc bien aux attractions que vous souhaitez visiter et organiser vos visites à l’avance pour faire quelques économies.

Autre activité qu’il faut au moins faire une fois à New York : aller voir une comédie musicale à Broadway. Ca n’a pas été le cas cette fois-ci, mais je l’ai fait il y a 9 ans lors de ma première visite. Il y a des pièces pour tout le monde à tous les tarifs. Il y a sur Time Square un kiosque vendant des places à prix réduits. Il faut y aller le jour même, et être patient car il y a beaucoup de monde qui fait la queue pour obtenir les meilleurs prix. Le site Broadway.com offre aussi quelques réductions sur certaines comédies musicales. Notez cependant que les pièces les plus populaires type Roi Lion, Moulin Rouge ou encore Aladdin, n’ont que très rarement des places disponibles en kiosque.

Récapitulatif

Pour vous aidez à prévoir votre budget, voici un petit récapitulatif de nos dépenses sur place:

Passeport 90€
ESTA 12€
Metrocard 32$/personne (environ 29€)
Taxi aéroport : 130$ (65$ par trajet soit environ 58€ la course)
Avion 396.54€/personne
Hôtels 1139€ pour 6 nuits
Restaurants/snacks : 700$
Loisirs : 160$/ personne

Total 3223€ pour deux soit légèrement plus que prévu. A ces dépenses il faut ajouter la session shopping qui n’était pas donnée mais après tout, on ne va pas à New York tous les jours, right ?

Laboodeuse
Laboodeuse

Find me on: Web | Twitter | Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous recherchiez quelque chose?