SAINT FLORENT – SENTIER DES DOUANIERS

Après vous avoir parlé de notre petite escapade à Bonifacio, je vous emmène désormais à Saint Florent, en Haute Corse. Et plus précisément sur le chemin des douaniers, une partie du sentier du littoral qui parcours tout le désert des agriates.

Notre objectif : la plage du Lotu, une belle plage de sable fin. Pour éviter le monde et surtout la chaleur, nous sommes partis à 7h du matin. Nous nous sommes garés au niveau de la plage de la Roya puis avons marché 2 kilomètres, jusqu’ à Fornali, point de départ du sentier. Vous pouvez également vous garer directement sur un petit « parking » à Fornali. Si nous avons opté pour la plage de la Roya, c’est que nous avions décidé de faire le retour en bateau, qui nous a déposé au port de Saint Florent.

Tout le long du chemin, il y a des petites criques. Il ne faut pas hésiter à descendre, quand cela est possible, pour pouvoir profiter d’un petit coin rien qu’à vous. Après deux heures de marches, et avoir passé la plage de Fiume Santu, nous nous sommes arrêtés pour une baignade dans une eau translucide. Une véritable piscine naturelle, peu profonde. Probablement le point fort de cette randonnée. Nous étions seuls au monde. Les passants ont continué leur chemin vers le Lotu.

La marche n’est pas trop compliquée jusqu’à la tour de la Mortella, mais après ça se complique un petit peu. Mais si je l’ai fait, c’est que c’est surmontable. Le chemin est juste moins plat, ça monte (beaucoup) et nous nous retrouvons parfois à nous demander si on est bien sur le sentier. Le chemin est balisé mais pas suffisamment. En arrivant vers le Lotu, fini le petit chemin de terre/sable, mais des rochers et plus de réelle trace de chemin. Mais on sait qu’il faut longer la mer, donc peu de risque de se perdre.

Vers 13 heures et après plusieurs pauses baignades, nous arrivons au petit Lotu. Sable fin, eau turquoise et déjà beaucoup de bateaux. Si vous devez vous arrêter, faites le ici. En effet, la plage du Lotu est beaucoup plus peuplée et, pas de chance, à notre arrivée l’eau et la plage était pleine d’algues. Vous pouvez, si vous avez la force, continuer jusqu’à la plage de Saleccia, à 40 minutes de marche. De notre côté nous avons continué encore 15 minutes pour nous trouver un petit coin tranquille où personne ne semblait oser se baigner. Puis vers 15h, nous avons pris le bateau pour retourner sur Saint Florent.

Petits tips

Pour accéder à l’anse de Fornali, point de départ du sentier, prendre le virage à gauche au bout de la Roya puis tout de suite à droite. C’est ensuite tout droit sur 2 kilomètres.

Il peut faire très chaud et il n’y a pas beaucoup de coins d’ombre. Il est donc préférable de partir tôt dans la matinée. Les criques seront vides et vous ne souffrirez pas, ou moins, de la chaleur.

Prenez une bonne paire de basket et une bouteille d’eau.

♦ Il vous faudra traverser l’eau pour rejoindre une partie du sentier. Ne vous encombrez pas et préférez le short au jogging.

Pour les retours en bateau, achetez votre ticket la veille. Le retour coûte 12€ par personne. Si vous ne souhaitez pas marcher, mais ce serait une erreur, et accéder aux plages du Lotu et de Saleccia, vous pouvez prendrez une navette directement à Saint Florent. Le prix aller-retour est compris entre 20€ (plage du Lotu) et 30€ (plage de Saleccia) par personne.


Laboodeuse
Laboodeuse

Find me on: Web | Twitter | Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous recherchiez quelque chose?