WEEK-END A EDIMBOURG

Suite de notre périple écossais. Pour cette fin d’année nous nous sommes envolés pour Edimbourg avec l’amoureux. Après deux jours dans les Highlands, nous avons posé nos valises dans le quartier de Polwarth. Je vous propose de nous suivre dans cette si jolie mais mystérieuse ville et mes conseils voyage. Un petit bonus vous attend à la fin de cet article.

 

Jour 1

Nous sommes arrivés vendredi 8 décembre en voiture depuis les Highlands vers 16h. Il faut savoir qu’à Edimbourg il est très difficile de se garer car les places sont payantes et nombreuses sont celles qui sont réservées aux détenteurs d’une carte résident. Mais coup de chance, à partir de 17h30 c’est gratuit et ça dure jusqu’au dimanche soir. Deuxième coup de chance, il y avait une place pas trop loin de notre AirBnb. Nous avons donc payé pour 1h30 seulement (et heureusement car ça coûte un bras). Nous découvrons donc notre logement pour le week-end avant de sortir découvrir la ville. Nous ne comptions pas utiliser la voiture pour éviter de perdre notre bonne place. C’est donc en bus que nous nous sommes rendus sur Princes street pour découvrir le marché de Noël. Et quel marché! Des manèges, des jeux, des crêpes et autre plats à déguster. Toutes les rues sont décorées, il y a des lumières partout, c’est magnifique. Même s’il fait froid, on est contents de pouvoir découvrir la ville en période de fêtes. Après un tour du marché et dans les rues alentours, nous décidons de rentrer nous reposer.

 

Jour 2

Nous nous levons tôt car aujourd’hui on veut profiter de la ville de jour (pour rappel, le soleil se couche vers 16h, les journées sont donc très courtes). Nous allons à pieds à notre premier stop de la journée, le coffee shop Lovecrumbs. La ville regorge de coffee shop qui font envie, ce n’était pas évident de choisir. Nous sommes les premiers clients de la journée. Nous commandons notre chocolat chaud et une part de gâteau (carrot cake pour moi) et nous installons dans ce super décor. Très rapidement le monde arrive et nous décidons de partir pour le château d’Édimbourg. Il est tôt, il n’y a pas encore trop de monde. Nous ne prenons pas d’audioguide et regardons les lieux assez rapidement (1h30 quand même) mais nous apprenons plein de chose sur cet édifice qui surplombe la ville. Après la visite nous passons par la cathédrale St Giles regagnons le marché de Noël dans Princes Street Park et c’est déjà l’heure du déjeuner. C’est à The Raeburn que nous nous arrêtons. Le Raeburn est un hôtel/restaurant installé dans une ancienne demeure de style georgien. Le cadre est vraiment sympa, on mange pour pas trop cher et c’est plutôt bon. J’ai choisi un fish & chips pour faire dans le local. Ensuite on remet nos manteaux et écharpes et nous allons au jardin botannique. Je voulais absolument voir les serres (j’avais adoré celles de Copenhague) mais c’était malheureusement payant et nous avions prévu d’autres dépenses. Nous avons quand même fait un petit tour dans le jardin qui est très agréable. Nous continuons notre visite d’Edimbourg en montant jusqu’à Calton Hill, puis le Calton cimetery juste en bas de la colline. Nous prenons Candlemaker Row et nous arrivons au Greyfriard Kirkyard cimetery là où J.K. Rowling a trouvé l’inspiration pour les noms de ces personnages de la saga Harry Potter. Nous descendons ensuite la charmante Victoria’s Street qui, comme Candlemaker Row, a inspiré le chemin de Traverse (encore une référence à Harry Potter) avant de nous arrêter dans un pub avant de rentrer manger.

 

 

Jour 3

C’est notre troisième jour sur place. Le week-end est passé à une vitesse folle et je suis sûre qu’il nous reste encore plein de choses à voir dans cette ville si attrayante. Après plusieurs minutes à gratter le pare-brise sous -6 degrés pour dégager la glace, nous prenons la voiture direction le petit déjeuner. C’est chez Cowan & Sons  que nous nous arrêtons avant de nous rendre à Arthur’s Seat. Alors si vous n’êtes pas sportifs/ves, comme moi, la montée est un peu difficile. J’ai zéro cardio du coup j’ai pris mon temps pour ne pas trop souffrir. Arthur’s Seat est une colline de 250 mètres qui se trouve à Holyrood Park. Nous avons bien mis une quarantaine de minutes pour atteindre le sommet. Mais quelle vue en arrivant en haut! Toute la ville est sous nos yeux. On voit même la mer. On en profite, on fait quelques photos et on ne ressent presque plus le froid après cette épreuve sportive. J’ai même eu chaud pendant quelques instants. En descendant on entend les supporters du stade de foot encourager l’équipe en train de jouer. C’est impressionnant car le stade n’est pas tout à côté. Nous reprenons ensuite la voiture direction Portobello. Ce sera notre dernier arrêt avant de rentrer. Nous nous arrêtons manger un sandwich chaud puis longeons la promenade. Il y a de la neige sur le sable. Je n’avais jamais vu ça de mes yeux je crois. Sur la promenade plein de petit coffee shop et restaurant comme The Esplanade et The Beach House que je n’ai pas testé mais qui sont à faire. 15h nous repartons vers l’aéroport direction Paris.

 

J’ai beaucoup aimé Édimbourg et j’ai vraiment envie de découvrir encore plus cette ville. J’aimerais avoir le temps de faire les musées, m’arrêter prendre un chocolat dans tous les coffee shop et me perdre dans ses rues. Il y a d’autres voyages prévus l’année prochaine mais je garde Edinburgh dans un coin de ma tête.

BONUS

Vous aimerez aussi

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *