In Voyages on
30 juin 2018

VALENSOLE

Le week-end dernier nous sommes descendus 3 jours dans le sud avec l’amoureux. Comme l’année précédente nous avons rendu visite à sa famille et en avons profité pour nous balader dans la région.

Il y a environ un an j’ai découvert sur Instagram les champs de lavandes de Valensole. Je crois que c’était sur le compte de Coralie @Ellesenparlent. Si je me souviens bien j’ai dit à l’amoureux que j’adorerais y aller ce à quoi il a répondu que c’était à côté de chez lui et que nous irions la prochaine fois. Ce qu’on a donc fait la semaine dernière. Et la chance était avec nous puisque la floraison dure de mi-juin à fin août. Nous avons pris la route depuis Arles assez tôt ce vendredi matin pour pouvoir profiter des lavandes dans le calme. Ce n’était pas tout à fait ça puisqu’il y avait déjà quelques touristes en train de prendre des photos au milieu des champs. Mais pas trop non plus pour que l’on puisse profiter de la beauté du lieu. Le plateau de Valensole est le royaume de la lavande mais pas que puisqu’entre deux champs de lavandes du blé et autres céréales sont aussi cultivés. Et le lieu est magnifique. Nous avons essayé de faire quelques photos mais le rendu n’est pas aussi spectaculaire qu’en vrai. Ce violet étalé sur des kilomètres vaut vraiment le détour.

 

Après le joli plateau de Valensole, et après avoir ramassé quelques brins de lavande pour la maison, nous avons pris la direction du lac d’Esparron. Pour dire vrai, nous allions vers les gorges du Verdon. Puis sur la route nous avons voulu faire un stop au Vallon d’Enfer où il semblerait que la vue sur le lac soit impressionante. La route y menant n’étant pas des plus rassurantes nous avons roulé un peu au hasard jusqu’à tomber sur un petit parking près du lac. Nous pensions nous installer au bord de l’eau pour manger tranquillement mais vu le calme et le temps magnifique nous avons loué un petit bâteau à moteur pour déjeuner sur le lac lui-même. C’était reposant, apaisant. Le prix de la location, bien que pas très cher, ne nous a pas permis de garder notre moyen de transport jusqu’aux gorges mais nous avons bien profité de ce petit coin de paradis déniché au hasard. Nous avons même fait un petit saut dans l’eau qui était à 22 degrés. Première baignade de l’année pour moi. Début d’été plutôt satisfaisant.

 

Après nous être séchés nous avons repris la voiture pour nous rendre au Colorado Provençal dans le Luberon. Ce mini Colorado est en fait une ancienne carrière d’ocre et donc façonné en partie par la main de l’homme. L’impression d’être dans les canyons américains au milieu de toutes ces couleurs. Nous avons fait une petite randonnée entre les sols tantot rouges, tantot jaune, et la flore (comptez 1h45 pour faire le grand tour). Je vous laisse avec quelques photos de cette super journée où nous avons traversé 3 départements.

 

Previous Post Next Post

1 Comment

  • Sam

    Superbes paysages…

    30 juin 2018 at 20 h 30 min Reply
  • Leave a Reply

    You may also like