SOLIDAYS 2019

Cette année, j’ai pour la première fois mis les pieds au festival Solidays. Et quand j’y pense, je me demande pourquoi j’ai attendu tant de temps avant d’acheter mes billets. Peut-être par peur de ne pas aimer le line-up ? Par à priori ? Une des raisons est peut-être parce que le festival Solidays c’est beaucoup de musique francophone que j’écoutais alors très peu. Mais voilà 2019 j’ai sauté le pas, encouragée par les copains, et je ne regrette absolument pas. Déjà pour la cause. Le but premier du festival est de récolter des dons pour les associations de lutte contre le sida, maladie qui, bien qu’on puisse vivre avec, ne se guérit toujours pas, et de faire de la prévention (le public est parfois très très jeune). Puis pour la musique. Qu’on appréhende le line-up (les artistes ne sont pas annoncés tout de suite) ou pas, Solidays c’est une façon de découvrir des artistes qu’on n’écouterait pas forcément de nous-même. Et il y a eu de sacrées bonnes découvertes. C’est aussi une ambiance. Il y a de tout dans le public du festival et tout le monde vient le sourire aux lèvres pour passer un bon moment. Nous avons passé trois super journées à l’hippodrome de Longchamps et bien qu’on en ressorte sur les rotules, on n’a pas peur de remettre ça l’année prochaine.

Cette année nous avons vu :

  • Offenbach
  • Voyou
  • Lomepal
  • The Blaze
  • Macklemore
  • Youssoupha
  • Koba Lad
  • Dadju
  • Parov Stellar
  • Therapie Taxi
  • Die Antword
  • Jeremy Underground
  • Talisco
  • Parcels
  • Angèle
  • J Balvin
  • NTM

Solidarité Sida

Le festival Solidays est organisé depuis sa création il y 20 ans par l’association Solidarité Sida. Depuis 1992 ils oeuvrent afin d’aider à la lutte contre le sida. De nombreux événements festifs sont organisés chaque année afin d’aider la cause et collecter des fonds.

Pour le festival Solidays, ce sont les bénéfices des 228 000 billets vendus cette année et du merchandising et dons faits sur place qui seront reversés à des associations de lutte contre le sida. Les artistes qui se produisent sur scène le font soit en réduisant leurs frais, soit bénévolement. Les restaurateurs présents sur place reversent aussi une partie de leurs bénéfices à Solidarité sida. Avec ce festival on fait la fête en n’oubliant pas pourquoi on est là. De nombreux bénévoles sont présents sur l’événement pour nous rappeler de nous protéger, parler de la maladie et mettre en avant les acteurs de ce mouvement. En étant sur place on a l’impression de contribuer, d’aider à faire avancer les choses.

Aspects pratiques

Quelques petits conseils si vous souhaitez participer au festival l’année prochaine :

  • Le festival a lieu en juin mais les billets et pass sont mis en vente dès le mois de février. Les pass 3 jours commencent à 39€ mais sont très vite pris d’assaut. Mais les prix sont riquiquis pour autant de concert allant jusqu’à 89€ pour un pass 3 jours.
  • Des navettes gratuites sont mises en place pour vous rendre à l’hippodrome aux départs de Saint Lazare et Porte Maillot. Autant vous dire qu’il faut y aller de bonne heure pour ne as attendre trop longtemps. Il est sinon possible d’y aller en métro et marcher, en tram ou en voiture.
  • Évitez les chaussures ouvertes. Même s’il fait très chaud vous risquez d’être vite piétinnés et surtout d’avoir du mal à marcher. En effet, les allers-retours entre les différentes scènes, les stands et activités sont fatigants.
  • Le programme des 3 jours est en vente sur place contre un don libre. Pas besoin donc de chercher partout sur le site de Solidays. Les artistes sont annoncés mais ni leur heure de passage ni leur scène n’est annoncée. Sinon il y a l’application.
  • Ne vous laissez pas décourager par les files d’attente pour boire, manger ou la pause pipi. Il y a du monde mais c’est tellement bien organisé que ça va très vite. Essayez aussi de ne pas manger aux heures de pointes.


Laboodeuse
Laboodeuse

Find me on: Web | Twitter | Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous recherchiez quelque chose?