SEPTEMBRE

Hello le monde! On s’était quittés le mois dernier sur mes objectifs du mois d’août (et déjà une photo de fleurs). On se retrouve aujourd’hui avec ceux de septembre. Presque un mois que je n’ai rien publié sur le blog et il est temps de le reprendre en mains. Et septembre, plus que janvier je trouve, est le bon moment pour avoir de nouvelles résolutions. Après les vacances on a les idées bien plus claires que le 1er janvier à 1h00 du matin non ? En tout cas, pour moi, ça marche comme ça. Bien que présente sur les réseaux sociaux, j’ai passé légèrement moins de temps sur mon téléphone que lorsque je suis à Paris et j’ai aussi pris le temps de réfléchir entre deux siestes sur la plage.

Cette première moitié de l’année aura été pleine de changements. Des positifs comme des négatifs. Rassurez vous, plus de changements positifs que de négatifs. Des changements qui m’ont impactés mais qui ont aussi parfois impacté mon entourage. Mais ce dont je me rends compte, c’est que je n’ai pas vraiment pensé à moi ces derniers mois. J’ai surtout pensé aux autres et me suis beaucoup pris la tête toute seule jusqu’à m’en rendre malade. Il faut dire que j’ai, à la base, une tendance à faire une montagne de pas grand chose. Mais c’est décidé, pour les 4 mois à venir, je penserai à moi avant tout. Je me moque des qu’en dira-t-on et si mes décisions déçoivent ou dérangent et bien qu’il en soit ainsi. Fini aussi de me torturer l’esprit pour des bêtises. Je n’ai plus envie d’essayer de plaire à des gens qui, finalement, ont peu d’importance pour moi. J’ai besoin me sentir bien avec moi-même si ça fait sens.

 

Passé 30 ans il est temps de grandir et de penser à l’avenir. Et je veux qu’il soit le plus paisible possible. Pas de prise de tête. Que ce soit dans la vie privée ou professionnelle. J’ai beaucoup d’envies et je vais faire en sorte de pouvoir les voir se réaliser le plus possible. Je pense qu’il va me falloir beaucoup de courage pour réussir à faire ce que je veux faire et à être qui j’ai vraiment envie d’être sans penser à ce que les autres diront. C’est le moment de dire ce que j’ai à dire sans peur des conséquences. Dire quand ça va, mais aussi quand ça ne va pas. Surtout quand ça ne va pas d’ailleurs. Souvent par peur de décevoir ou de blesser, je garde les choses pour moi. Au final je me sens mal alors que je ne devrai pas. Je le sais, c’est comme ça depuis des années.

 

Bon tout ça ne veut pas dire que je n’écouterai pas ce qu’on à me dire et que je vais oublier les autres mais ma priorité sera mon bien-être. Il n’y a de toute façon que ça pour être bien avec les autres. Désolée pour cet article très égocentré mais il est nécessaire pour moi de me fixer cet objectif pour mon bien-être mental avant toute chose mais aussi physique. Car j’ai remarqué que lorsque j’ai des petits soucis, ils se transforment bien souvent ne maux physiques. Le dos, la mâchoire, la tête. Promis les prochains articles seront moins chiants. En attendant j’aimerais savoir s’il vous arrive à vous aussi d’avoir le besoin de vous recentrer sur vous-mêmes de temps en temps ?
Laboodeuse
Laboodeuse

Find me on: Web | Twitter | Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous recherchiez quelque chose?