ROAD TRIP SUR LES ROUTES D’IRLANDE

Mi-avril nous sommes partis à 4 pour un road trip en Irlande d’une semaine. Mes beaux parents nous ont offert ce joli voyage à la découverte de l’île d’Émeraude. 7 jours sur les routes pour découvrir la côte ouest en longeant la Wild Atlantic Way. Dans cet article, je vais vous détailler notre itinéraire et partager avec vous quelques photos prises lors de ce voyage en famille. Peut-être cela vous donnera t-il l’envie de visiter l’Irlande. Et en bonus la vidéo filmée par l’amoureux qui retrace notre voyage.

Avant de partir

Le climat en Irlande est un climat océanique. Il fait frais, le temps change très vite et le pays est pluvieux toute l’année (250 jours de pluie par an). Nous avons eu des jours très froids, avec pluie, neige et grêle en l’espace de quelques minutes, mais aussi des journées très printannières avec 20 degrés au compteur quand la veille il ne faisait que 8. Que vous partiez en hiver ou en été, prévoyer un imperméable, des pulls mais aussi des tenues plus légères. Il est conseillé de partir entre avril et septembre pour profiter des températures plus douces.

▲ Les irlandais utilisent l’Euro. Pas besoin donc de prévoir du change avant votre départ ou à votre arrivée à l’aéroport.

▲ Comme au Royaume-Uni, les irlandais roulent à gauche. Il arrive parfois qu’on oublie mais on est vite rappelé à l’ordre. Attention aussi aux limitations de vitesse que nous avons trouvé très illogiques. En effet, il est arrivé que des grands axes soient limités à 60 km/h quand une petite nationale très étroite était limitée à 100 km/h. La prudence est donc de mise.

▲ Pas besoin de passeport pour vous rendre en Irlande. Votre carte d’identité Française suffit pour entrer sur le territoire.

Notre itinéraire

Pour ce road trip, nous n’avons pas fait une boucle. Nous sommes partis d’un point A pour arriver à un point B. Nous avons atterri à Cork où nous avons récupéré la voiture avant de prendre la route pour passer la nuit à Macroom, à une trentaine de minutes de là. Ce sera notre point de départ.

Jour 1 : Cork → Macroom

Jour 2 : Macroom → Killarney National Park → Molls Gap → Eyeries → Bantry

Jour 3 : Bantry → Ring of Kerry (Sneem – Portmagee – Caherdaniel – Waterville) → Dingle → Tralee

Jour 4 : Tralee → Ballybunion → Adare → Bunratty

Jour 5: Bunratty → Spanish Point → Falaises de Moher → Galway

Jour 6 : Galway → Connemara

Jour 7 : Connemara → Falaises de Moher (sans la pluie) → Dublin

Killarney National Park

Notre première journée a été dédiée à la visite du Killarney National Park situé dans le comté de Kerry. Il est préférable de parcourir les 10 000 hectares en voiture bien que nous ayons croisé de nombreux et courageux randonneurs. Première étape, l’Abbey de Muckross. Les ruines, magnifiques, d’un ancien monastère. Sur le chemin, nous croisons le chemin d’un faon. Puis nous longeons le lac Muckross avant d’arriver au château et de reprendre la voiture. Nous avons ensuite fait un stop aux chutes de Torc (Torc Waterfall) situées au pied de la plus grande montagne du parc de Killarney. Un sentier permet de gravir la cascade pour accéder à un point de vue ce que nous n’avons pas fait. Nous nous sommes dirigés vers Ladies View, un magnifique point de vue sur les lacs et la nature. C’est ensuite sur la route du Moll’s Gap que nous avons continué notre chemin. Les routes ne sont pas en très bon état et il y a de nombreux virages. Nous avons d’ailleurs crevé sur la route ce qui a fait sourire les passants en calèches mais qui nous a aussi amenés à discuter avec des locaux proposant leur aide.

Après un arrêt chez le garagiste, nous sommes partis vers Eyeries, un petit village coloré typique d’Irlande. Les maisons sont toutes pastels ou même très flashy pour certaines. Les habitants ne manquent pas d’originalité pour rendre leurs maisons visibles. Le village se trouve sur la presqu’île de Beara. Il se trouve sur la Wild Atlantic Way, vous ne pouvez pas passer à côté. Nous nous sommes même arrêtés dans un pub remplis de locaux pour faire une petite pause avec vue sur la mer. Très dépaysant.

Ring of Kerry & les villages irlandais

Après un soirée à écouter des chants typiques irlandais chantés par les habitants de Bantry dans un pub nous sommes repartis sur les routes. Dans le sud ouest de l’île, il y a ce petit joyau : l’anneau de Kerry (Ring of Kerry). Le parc national de Killarney en est le point de départ mais nous avons décidé d’y consacrer une bonne partie de la première journée. Beaucoup de courageux le font en vélo, mais pour nous le trajet s’est fait en voiture. C’est dans cette région qu’ont d’ailleurs été tournées certaines scènes de Star Wars et plus précisément sur l’île de Skeilig. Juste avant Caherdaniel nous sommes tombés sur une magnifique plage de sable blanc. L’Irlande est vraiment surprenante pour ça. Entre des falaises et des paysages tout vert, on trouve souvent de jolies plages. L’eau est d’ailleurs très claire. Je ne m’attendais pas à voir ça ici.

Sur la route nous avons vu les villages de Waterville, où a vécu Charlie Chaplin, Sneem ou encore Portmagee. Ces petits villages typiques d’Irlande sont tous très charmants. Nous sommes ensuite sortis de notre boucle et de Kerry pour nous rendre à Dingle, un des villages que j’ai le plus aimé. Toujours des maisons colorées mais aussi un peu plus de vie et de petits restaurants et boutiques. Puis nous nous sommes dirigés vers Tralee où nous avons passé la nuit.

Le cinquième jour nous nous sommes promenés sur la plage de Ballybunion. Magnifique plage avec ses falaises et le reste de ruines d’un château qui la surplombe. Des petits sentiers ont été tracés en haut des falaises afin de pouvoir s’y promener. Ce qui doit être très appréciable les jours d’été (un peu moins avec le vent et la pluie). Reste que le lieu est remarquable. Puis nous nous sommes arrêtés à Adare, un village avec ses maisons en toits de chaume. Il est d’ailleurs considéré comme étant le plus beau village d’Irlande. C’est d’ailleurs un des villages les plus touristiques que nous ayons vu. Malgré tout il reste à voir.



Galway

Après une promenade abrégée par la pluie des Falaises de Moher, nous sommes allés à Galway, notre point de chute pour la nuit. Sur la route nous nous sommes arrêtés à Spanish Point, petit village de la côte ouest. C’est une des plus mauvaises journées du séjour tant il a plu. Nous étions trempés en repartant des falaises. Après avoir enfilé des vêtements secs, nous sommes allés visiter le centre ville. Galway est une ville jeune et festive de 80 000 habitants. Comme le reste des villages et villes par lesquels nous sommes passés, les maisons sont colorées et on trouve des pubs à tous les coins de rues. La ville n’est pas bien grande vous pouvez en faire le tour assez rapidement. Entre deux averses, nous avons visité la cathédrale Notre-Dame de l’Assomption et de saint Nicolas. Elle n’a que 50 ans mais est très impressionnante et très belle. Elle respecte parfaitement l’architecture de la ville. Nous avons ensuite fini notre visite par Quay Street, rue piétonne et très fréquentée de Galway. Le lendemain nous sommes partis tôt pour le Connemara. Je ne vous en parle pas volontairement dans cet article car il y en aura un entièrement dédié à cette région magnifique.

Falaises de Moher

En venant en Irlande, c’était vraiment l’endroit que je voulais découvrir : les falaises de Moher. Pas seulement parce que les falaises sont vertigineuses, mais aussi parce qu’on peut y observer des macareux. Je n’avais pas eu la chance de les voir si ce n’est furtivement lors de notre road trip en Islande et je voulais absolument en voir. Notre première tentative ayant été catastrophique à cause de la pluie, nous avons retenté notre chance la veille de notre retour en France. À savoir, l’accès aux falaises est payant. 8€/personne dans la voiture. Et pas la peine d’essayer de vous faire déposer plus loin pour ne pas payer, c’est très surveillé. Vous pouvez toujours tenter de partir de plus loin en vous garant sur le bord de la route et en faisant une longue randonnée. Pour voir les macareux, venez équipés. Sans jumelle ou zoom sur votre appareil photo, il est assez difficile d’observer les nombreux oiseaux marins. Un ranger présent ce jour là nous a montré où ils étaient et prêté ses jumelles pour que nous puissions les voir. Alors ça restait toujours tout petit, mais j’ai pu en voir un. Je vous conseille donc de ne pas hésiter à questionner les personnes travaillant sur place. Après avoir discuté avec le ranger et vu nos macareux, nous avons longé les falaises. C’est assez dangereux, il faut être très prudent surtout les jours de vent. Nous avons fait quelques photos et vidéos au bord des falaises, mais je dois avouer que je n’étais pas sereine. Nous étions également nombreux à nous allonger au sol et observer le vide en bas des falaises. Mieux vaut ne pas avoir le vertige. Mais c’est un des plus beau paysage que vous pourrez voir en Irlande.

Dublin

Notre road trip s’est terminé à Dublin, la capitale irlandaise. Une ville animée et très agréable. J’y étais déjà venue il y a une dizaine d’années pour rendre visite à une amie qui étudiait là-bas. Je n’avais que très peu de souvenir de ce séjour. Nous avons passé une soirée et une matinée sur place. Nous avons évidemment passé le début de soirée dans la rue la plus connue de la capitale : Temple Bar. C’est ici que se trouve tous les bars et où se rejoignent les dublinois et les touristes pour faire la fête. Après avoir bu une bière dans un des pubs, le passage obligé quand on vient en Irlande, nous avons été dîner dans un autre pub un peu plus éloigné. Le lendemain matin, après un bon petit déjeuner à l’hôtel, nous avons visité un peu plus le centre (bien qu’il ne faille pas négliger le reste de la ville qui est vraiment sympa aussi). Nous sommes passés par la Cathédrale Saint Patrick (entrée à 14€) puis au Trinity College ou nous avons visité la bibliothèque (14€ l’entrée). C’est la plus grande bibliothèque d’Irlande qui regorge de milliers de livres dont nombreux sont très anciens. Il est possible de les consulter, mais seulement après avoir obtenu l’autorisation. Après cette visite, c’est déjà l’heure de regagner l’aéroport et de rentrer à Paris avec l’envie de revenir évidemment.

Où dormir ?

Chaque soir nous avons dormi dans un village différent. C’est fatigant mais nous avons pu voir la vie dans les petits villages. Les gens ont toujours été extrêmement chaleureux et accueillants. Nous étions parfois en hôtel mais la plupart du temps, nous logions chez l’habitant dans des Bed and Breakfast.

Macroom : Riverside Park Hotel, Killarney Rd, Lackaduff, Macroom, Co. Cork

Bantry : Aran Lodge, Ballylicky, Bantry, Co. Cork

Tralee : Keanes of Curraheen, Curraheen, Co. Kerry

Bunratty : Bunratty Haven, Clonmoney North, Bunratty, Co. Clare

Galway : Jameson Court Apartments, 173 Upper Salthill Road, Galway

Connemara : Leenane Hotel, Clifden Road, Leenane, Connemara

Dublin : Skylon Hotel, 27 Drumcondra Rd Upper, Drumcondra, Dublin, D09 V1Y2

J’espère que cet article vous a plu et qu’il est assez complet pour vous permettre d’organiser votre propre road trip. N’hésitez pas à poser des questions dans les commentaires. Je vais maintenant m’ateller à la rédaction de l’article dédié à la région du Connemara.

Laboodeuse
Laboodeuse

Find me on: Web | Twitter | Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous recherchiez quelque chose?