ROAD TRIP EN ISLANDE – LA PÉNINSULE DE SNÆFLLSNES

Notre avant dernière journée de road trip a été dédiée à l’Ouest du pays et à la péninsule de Snæfellsnes. Longue de 100 kilomètres, la péninsule offre des paysages magnifiques entre champs de lave, plages et pics volcaniques. C’est aussi dans ce coin du pays qu’a été tournée une grande partie du film La Vie Rêvée de Walter Mitty. Les routes de la péninsules sont, pour la plupart, en très bon état et impressionnantes tant elles tournent. A chaque tournant, nous avons été émerveillés par les paysages qui se dévoilaient au fur et à mesure du trajet.

Stykkishólmur

La route vers Stykkisholmur est assez mystérieuse. Nous étions bien souvent seul, le temps brumeux, nous étions comme hors du temps. Nous nous sommes arrêtés pour photographier les paysages à plusieurs reprises avant d’arriver à notre première étape. Stykkisholmur est la plus grande ville de la région et aussi une des plus mignonnes que nous ayons parcouru. C’est exactement l’idée que je me faisais des villes islandaises : de petites maisons en bois colorées au bord de l’eau. La ville, construite autour d’un port, est entourée d’îlots de basaltes. Elle est dominée par un phare perché sur l’île de Sugandisey. D’ici on peut observer la vie sur le port et selon la saison, les oiseaux présents dans le coin.


Grundarfjörður

Ce village de pêcheur, ou en tout en cas ça en a tous les aspects, est aux pieds du mont Kirkjufell, un des plus connus au monde. Il est notamment visible dans le film La vie rêvée de Walter Mitty dont je vous parlais plus haut. Le village est visible depuis les routes sinueuses qui y mènent. En été, il est possible d’apercevoir des baleines non loin de là. Tout autour, des cascades. Il y un en a énormément dans la péninsule. Lorsque le soleil pointe le bout de son nez et que les nuages font place à un peu de ciel bleu, on se croirait dans un décor de conte de fée.

Parc national de Snæfellsjökull et le sud de la péninsule

Il y a énormément à voir dans le sud de la péninsule. Beaucoup de randonnées à faire. Nous n’avons malheureusement pas eu le temps d’explorer les environs complètement mais avons roulé vers les points principaux.

Premier arrêt, le cratère de Saxhöll. Le parking est gratuit, ce qui n’est pas toujours le cas, et au pied du cratère. Après une ascension de 300 mètres, dans le vent, nous arrivons à un point de vue sur les coulées de lave de Neshraun. Le cratère en lui même n’est pas très impressionnant, seul le fait d’être sur un volcan l’est.

C’est ensuite sur la superbe plage de Djúpalón que nous nous en rendons. Du sable noir et des vagues qui s’écrasent sur les rochers. L’impression d’être dans un décor en noir et blanc. Des pièces d’un chalutiers échoués en 1948 jonchent le sol. Seule la couleur de l’eau, qui apparaît turquoise, nous rappelle que le monde est en couleur. Il y a plusieurs treks possibles pour se rendre sur la plage. Nous avons choisi le moins long.

Après une petite sieste bien méritée, nous nous dirigeons vers Hellnar et Arnarstapi où l’on peut observer des formations rocheuses spectaculaires. Ce sont aussi de tous petits hameaux de pêcheurs. Au nord se trouve le canyon de Rauðfeldsgjá dans lequel il est préférable de rentrer équipé. Nous nous sommes un peu aventuré, moi un peu moins que JD, par peur de glisser et de finir trempée. Les touristes sur place ont été super sympa et m’ont aidé à avancer de sorte à ne pas finir dans l’eau. À l’entrée de cette crevasse, des oiseaux tournoient dans le ciel, très creepy.

Nous sommes ensuite allés vers Búðiret sa fameuse église noire. C’était à l’origine un village de pêcheur qui a maintenant disparu. L’église est entourée d’un champ de lave qui serait peuplé d’elfes. Pour finir notre tour de la péninsule nous nous rendons à Ytri-Tunga où loge une colonie de phoques. Pas peureux, nous avons pu les approcher assez près pour les observer. Il n’était pas évident de les distinguer dans les algues mais une fois qu’on comprend où ils sont, on s’aperçoit qu’ils sont plutôt nombreux.

Et voilà pour l’Islande. J’espère que ces quelques articles vous auront donné l’envie de partir et de découvrir ce merveilleux pays. Jusqu’à l’année dernière je ne pensais pas m’y rendre un jour. Et je ne regrette absolument pas le choix que nous avons pris. L’Islande est le plus beau pays que j’ai visité mais surtout le plus surprenant. Il nous reste encore une partie du pays à visiter, et j’espère qu’on pourra s’y rendre bientôt pour finir notre voyage.

Laboodeuse
Laboodeuse

Find me on: Web | Twitter | Facebook

3 Commentaires

  1. 4 février 2019 / 10 h 17 min

    Pfiou! La beauté des paysages! Je comprend que tu ne regrettes pas ce choix ! Je suis sûr que c’est un pays qui pourrait me plaire tant la nature est belle et que j’aime ce genre de paysage *-*
    Merci pour le dépaysement !

    • 4 février 2019 / 10 h 52 min

      Merci pour ton message. Il faudrait être de mauvaise foi pour ne pas apprécier la beauté de ce pays. J’ai tellement envie de repartir !

  2. 4 février 2019 / 13 h 17 min

    Des paysages magiques et plein de mystère !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous recherchiez quelque chose?