In Voyages on
23 novembre 2018

ROAD TRIP EN ISLANDE – DE SKAFTAFELL A HÖFN

Il y a énormément de choses à voir entre Hof et Höfn. Comme nous avions décidé, un peu au dernier moment, que nous ne ferions finalement pas le tour du pays par manque de temps, nous avons réparti nos activités de ce trajet sur l’aller et le retour. Ici je vous parle de notre premier passage entre Hof et Höfn première et dernière étape de notre troisième journée de road trip.

Kirkjugólf

Après une très courte nuit sous la tente, c’est vers 5h du matin (peut-être même avant) que nous décidons de remballer le matériel et de repartir sur les routes. Première étape, alors que le soleil n’est pas levé, Kikjugólf, qui se traduit par “sol de l’église”. Après avoir hésité à ouvrir la clôture, nous entrons dans un champs de moutons et marchons quelques mètres avant de découvrir des orgues basaltiques totalement aplanis. On pourrait penser qu’il s’agit du sol d’une ancienne église, d’où son nom, ce qui n’est pas le cas.

Le parc nationale de Skaftafell

Le soleil se lève quand nous reprenons tranquillement la route vers le parc national de Skaftafell. Tout autour de nous des glaciers. Nous nous arrêtons sur le premier parking et nous nous reposons quelques instants. Pas trop longtemps pour pouvoir profiter du parc sans trop de monde. Nous prenons un chocolat chaud et partons pour notre première randonnée. Il y a en a plusieurs de possibles, pour tous les niveaux. Nous décidons de faire la randonnée de 45 minutes, la plus simple, en direction de Svartifoss, chute d’eau entourée d’orgues basaltiques.Ca monte un peu mais c’est très largement faisable même sans équipement. Il est possible d’aller tout proche de la cascade mais attention, ça glisse. Nous repartons ensuite et décidons de nous approcher d’un des pans du glacier Skaftafellsjökull. N’étant pas équipé nous ne le gravirons pas.

Fjallsárlón & Jökusárlón

Ce magnifique lac est moins touristique que celui de Jökusárlón mais vaut la peine d’être vu. Le calme nous frappe à notre arrivée sur les lieux. Nous admirons les icebergs et les glaciers au loin. Il y a aussi un restaurant sur le parking pas trop cher pour l’Islande et plutôt bon.

Il faut marcher quelques mètres depuis le parking avant de tomber sur le lac, le plus profond d’Islande, en contrebas. En arrivant, des morceaux de glacier bleu clair au milieu des icebergs attirent l’oeil. On peut même, avec un peu de chance, apercevoir les phoques qui pointent le bout de leur nez de temps en temps. Nous avons assisté à un spectacle magique le lendemain matin en y retournant. Nous étions seuls avec les phoques face aux immenses icebergs. Mon amoureux a eu le courage de sortir de la voiture pour filmer au drône leur joli ballet.

Diamond Beach

Juste en face du lac de Jökusárlón se trouve la plage de diamant. Elle doit son nom aux nombreux morceaux de glace qui viennent s’échouer sur le sable noir. Il y a des petit morceaux mais aussi des plus grands que l’on voit fondre – nous y sommes retournés le lendemain matin tôt espérant pouvoir filmer la plage vide, mais tous les morceaux de glace avaient disparu. C’est ici que nous avons vu les phoques sortir la tête de l’eau pour la première fois. Il faut dire que nous avions lu un peu partout que c’était l’endroit pour les voir et nous n’avons pas été déçus. Nous sommes restés un moment sur la plage à guetter leurs petites têtes.

Nous partons ensuite passer la nuit dans une guesthouse à Höfn. Le village n’a rien de surprenant. C’est un village de pêcheurs sans vraiment de charme mais parfait pour faire le plein et quelques courses. Nous ne voyons que très rapidement notre hôte avant de plonger dans un profond sommeil. Cette journée fait partie de nos meilleurs souvenirs. Vous connaissiez ?

 

Previous Post Next Post

2 Comments

  • Cosmic Sam

    Les paysages sont vraiment magiques!

    24 novembre 2018 at 10 h 18 min Reply
  • une ancre a l'ouest

    Ça donne tellement envie.

    27 novembre 2018 at 12 h 45 min Reply
  • Leave a Reply

    You may also like