In Lifestyle on
11 juillet 2018

PARLONS FOOT

♫♫ On est en finale, on est en finale, on est, on est, on est en finale ! ♫♫

Petit article humeur et peu habituel par ici puisque je vais vous parler de foot. Hier soir l’équipe de France s’est qualifiée pour la finale de la coupe du monde. A moins de vivre dans une grotte ou loin de toute civilisation, vous avez sûrement entendu les cris de joie et les klaxons tout au long de la soirée. Je ne suis pas une fan de foot. Loin de là. Je suis de celles qui ralent quand leur mec regarde des matchs à longueur de journée et à ne pas comprendre qu’on paye des millions des mecs qui courent derrière un ballon. Mais je suis aussi de celles qui sont pleines de contradictions et qui adorent l’ambiance des grands matchs et l’équipe de France. Je ne regarde que très rarement le foot. Tous les deux ans à fond pour soutenir l’équipe de France lors de l’Euro ou du mondial et de temps en temps les matchs de qualification. Je jette des fois un oeil aux matchs que regarde l’amoureux mais c’est plus pour lui faire plaisir que par envie.

 

Ce que j’aime pendant les grandes compétitions où la France joue, c’est la joie qui se répand. Les grands rassemblements où, pendant 1h30, on est tous unis pour voir notre équipe gagner. Pendant quelques instants on oublie les problèmes et on fait la fête. Ce mardi soir Paris était en fête. Les gens chantaient dans les rues, dans le métro, dans leur voiture. C’est bien les seuls moments où les bruits des klaxons sont agréables même à minuit passé. Avec les tristes événements de ces dernières années, voir la France se qualifier pour la finale de l’Euro puis de ce mondial a fait un bien fou. La chair de poule et les larmes montent quand je vois le bonheur sur les visages des gens, même inconnus. Ce n’est pas vraiment explicable mais le foot a au moins cet effet positif sur les français. Un des rares moments où le drapeaux bleu, blanc, rouge est accroché au fenêtre et brandit fièrement. Soutenir une même équipe et discuter avec des gens à qui on aurait probablement jamais parlé. Des rencontres éphémères mais de belles rencontres et de beaux souvenirs.

 

Il y aura toujours des rabats joie pour nous dire qu’ils s’en foutent, qu’on les saoûle avec “votre foot”, qui se plaignent des cris de joie qui durent trop longtemps ou des chants des supporters. Mais l’équipe de France a le pouvoir, quand elle s’en donne les moyens, de nous faire sourire et d’être, une fois de temps en temps, tous ensemble sans jugement, sans apriori. Et ça c’est beau et il faut en profiter autant que possible. Laissons les gens savourer pendant quelques heures. Pour ces petits instants de joie je cri MERCI LES BLEUS et vivement la finale!

 

Previous Post Next Post

Leave a Reply

You may also like