LE LAC DE GARDE ET SES ALENTOURS

Le mois dernier, pour nos un an, nous nous sommes envolés vers l’Italie et plus précisément au bord du lac de Garde. Le lago di Garda est le plus grand lac du pays et ses alentours offrent des paysages magnifiques. Notre voyage a commencé par 1h30 de route séparant l’aéroport de Venise à notre hôtel.

 

AUTOUR DU LAC

Notre première journée de voyage a sûrement été la plus chargée mais aussi celle qui en aura mis plein les yeux. Partis à 9h00, notre premier stop a été Sirmione à 3km environ de notre hébergement. Sirmione est un petit village médiéval  entouré d’eau, tout au sud du lac. Il faut se lever tôt pour en profiter et ne pas y aller en week-end. La ville est apparemment assiégée par les touristes et invivable. Nous, on  a pu l’avoir pour nous tous seuls ou presque et profiter de son calme. L’entrée dans la ville se fait via un pont levis à l’entrée d’une forteresse ce qui ajoute à son charme. Nous avons pu flâner quelques heures dans ses rues, prendre plein de photo et admirer la beauté des lieux. J’ai été conquise par Sirmione qui est un des plus beaux villages que j’ai pu voir durant notre tour du lac.

Après Sirmione nous reprenons ma route pour un petit bout de temps à la recherche de la strada della forra. C’est une route sinueuse, décrite comme l’une des plus belles du monde (Churchill disait d’elle que c’était la huitième merveille du monde). C’est aussi une route dangereuse mais qui en vaut tellement la peine. Elle passe dans les falaises et la vue est splendide. Il faut par contre rouler prudemment puisqu’elle très étroite. Sur le chemin, nous avons fait un petit détour pour nous y rendre, nous sommes passés près de petits villages sans nous y arrêter par manque de temps, mais ils avaient l’air tous très mignons. La route passée c’est ensuite vers le Mont Baldo que nous sommes allés après un arrêt sur la route pour manger.

Nous nous sommes donc légèrement éloignés du lac pour prendre des routes de montagnes. Des routes qui ressemblaient parfois à des petits chemins au milieu des vignes que nous n’aurions pas osé prendre si le GPS ne nous avait pas indiqué cet itinéraire. Les couleurs du paysage étaient magnifiques. Des couleurs automnales très prononcées et tellement photogéniques. Puis après 6 heures de route quasi totale, nous sommes arrivés à Lazise ou nous avons bu un verre et admiré le coucher de soleil sur le lac. C’était magique!

 

VÉRONE, LE COUP DE COEUR

 

Vérone. La ville des amants maudits Roméo et Juliette. Quand on arrive sur la ville, on comprend tout de suite pourquoi Shakespeare en a fait la ville de ses amoureux. Elle respire le romantisme. On ne peut que tomber amoureux de cette ville. Chaque coin de rue donne envie d’en découvrir plus. Mais c’est en traversant le Ponte Pietra et en montant jusqu’au château San Pietro que vous vous rendez compte de la beauté de la ville. De la haut nous avons eu droit à une vue panoramique sur la belle Vérone. Il y a de nombreux endroits à voir. Nous n’avions rien prévu si ce n’est de nous promener et nous sommes tombés sur les incontournables à commencer par la maison de Juliette et son fameux balcon. Alors ne nous méprenons pas, tout ça n’est que touristique, le balcon – où les amoureux peuvent se prendre en photo, étant été ajouté lors de la création du musée au début du 20ème siècle, mais ça ajoute quand même son petit plus à la ville et son histoire et on y croirait presque. La maison de Roméo elle ne se visite pas, le lieu étant une propriété privée. Mais comme pour la demeure de Juliette, les touristes taguent et collent des chewing gum en signe de leur passage. Notre arrivée tôt dans la ville à permis d’en profiter avant l’arrivée des touristes au moment de notre départ.

 

LES PETITS VILLAGES ALENTOURS

 

Pendant ce mini roadtrip italien – si on fait de la route on peut bien dire que c’est un roadtrip – nous a permis de voir plein de petits villages. Après Vérone nous sommes donc passés par Soave. Et ce sont plus les vignes aux alentours qui m’ont marquées. De la verdure, le château au loin, tout ça était très bucolique (les Spice Girls en fond sonore un peu moins). La suite de notre voyage nous emmène ensuite dans le hameau de Borghetto. Avant de laisser la voiture sur un parking nous passons sur le pont Visconti. Pont ancien évidemment et très surprenant. Cette vue sur le château est tellement jolie. Le hameau lui est tout mignon mais en dehors d’un petit restaurant et d’une boutique de souvenirs, le tour est rapidement fait. Nous n’avons pas eu le courage de monter jusqu’au château. À la place nous allons à Peschiera manger une glace. Le soir c’est à Saló que nous allons dîner. La ville se trouve au bord du lac de Garde et c’est là-bas que nous avons mangé une délicieuse pizza italienne. Une vraie!

 

Autre jour, autre ville. La vraie fin de notre voyage ce n’était pas Venise comme je vous le racontais ici, mais Padoue. Nous avons passé nos dernières heures italiennes à nous promener dans cette jolie ville. Après avoir traîné chez un disquaire, nous sommes allés manger au restaurant Les Tulipes. L’accueil a été extrêmement chaleureux et le petit plus, le patron parlait français. Ça aide pour comprendre le menu. Nous avons ensuite continué à visiter la ville faite de petites places, c’était jour de marché, et de jolis bâtiments. La ville n’est pas loin de Venise et le climat nous l’a bien rappelé.

Il y avait tellement de villages à voir en si peu de temps qu’on a sûrement dû passer à côté de petits bijoux. Mais ce qu’on a vu nous en a mis plein la vue et il est certain que nous y retournerons bientôt.

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *